Monthly archives "janvier"

7 Articles

Dans le cochon tout est bon ! Rien ne se perd tout se transforme …

Si de nos jours nous vivons dans des sociétés de consommation et d’ abondance, il n’est pas si lointain le temps ou, dans nos villages les populations paysannes ,vivaient pratiquement en autarcie .

La devise était simple : « rien ne se crée , rien ne se perd , tout se transforme ».

Chaque foyer avait son lopin de terre ou les familles cultivaient leurs légumes et leurs fruits. Les épluchures,les fanes, les petites pommes de terres, les betteraves, un peu de son et les glands des chênes verts, étaient l’alimentation des animaux.Certains bénéficiaient de quelques poignées de mais  dont les pailles servaient de litière.  Parce qu’a chaque maison on élevait un a deux cochons. Engraissés durant les mois d’été ou la nourriture était plus abondante,était venu l’heure du sacrifice;le temps de remplir le saloir et le séchoir a viande, les congélateurs n’existaient pas.

C’était pendant les mois d’hiver les plus froids de l’année que l’on tuait le cochon, le moment ou les chairs se refroidissent plus vite.C’était un véritable cérémonial ,mais aussi une fête ou participait famille et voisins.Chacun avait sa tache, l’entrave de la bête,la culbute sur une énorme auge renversée, »le saigneur » faisait son oeuvre.La maîtresse de maison,tablier blanc et manches retroussées pèche le sang;couché sur sur une échelle on échaude l’animal,on lui hôte ses soies et ses ongles; le voila pendu a une poutre du « courtal », la tête en bas, écartelé,vidé de ses entrailles.Les chairs refroidies, elles sont réparties selon leur destination,les jambons au séchoir, les boyaux soigneusement lavés a l’eau claire seront garnis de viande hachée pour devenir saucisses saucissons et boudins;les pieds et les oreilles salés pour les »ouillades » . Et comme dans le cochon tout est bon,la chaîne alimentaire n’a pas été rompue puisque notre cochon livré a son triste sort nous a laissé en testament , sa couche,son lisier ,son purin et sa paille qui iront fertiliser en matières organiques  ce petit coin de terre qui l’avait tant nourri.

Constance et Daniel Banyuls
Activité : Artisans Charcutiers
Tél : 04 68 84 74 12
Tél 2 :
Fax :
Adresse postale : 22 r Ste Croix 66130 ILLE SUR TET
Adresse mail :constancebanyuls@yahoo.fr
Coordonnées GPS :
Site internet : 

Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche

On n’est pas que des cobayes…Sous l’oeil des caméras de France 5 TV

C’est le 23,24,25 janvier que  notre boulanger Henry Poch, aidé par ses amis,meilleurs ouvriers de France, relèvent le défi de réaliser sous l’oeil des caméras de France 5, une petite maison, entièrement consommable. Les prises de vue étalées sur trois jours se dérouleront dans les jardins du « couvent » . La diffusion sera publiée ultérieurement dans l’émission ON N’ EST PAS QUE DES COBAYES .Gageons que nos maîtres boulangers réussiront cet exploit a la gloire du bon pain en démontrant leur exceptionnel savoir – faire.

Une bonne occasion de le faire savoir,de faire connaitre noter association « loquefem », la ville d’Ille Sur Tet et notre petite région.

Henri Poch a retrouver dans la rubrique artisans de  loquefem.fr

Regards sur une vie de poésies… Hommage à Joseph- Sébastia Pons

En 1962 Josep Sebastià Pons nous quittait. Cette année Ille sur Tet lui rend hommage

R e g a r d s  s u r  u n e  v i e  de  p o é s i e

Josep-Sebastià Pons (Ille-sur-Tet, 1886 – 1962).

Professeur, docteur ès lettres avec une thèse sur La Littérature catalane en Roussillon aux XVIIe et XVIIIe siècles. Il publie son premier recueil de poèmes en catalan en 1911, Roses i Xiprès.Son oeuvre, profondément inspirée par sa région,en vers et en prose, en français et en catalan, est importante :recueils de poésie, pièces de théâtre, livres de souvenirs, d’histoire, nombreux articles dans les revues roussillonnaises. Ce sont des extraits de cette oeuvre qui vous accompagneront dans les promenades. Écrivain classique, il a contribué par la qualité de son oeuvre à la sauvegarde de la langue catalane en Catalogne nord.

+C’est le 25  janvier qu’aura lieu l’inauguration de  l’année dédiée au poète

Nos padrines   » nos grand- mères » , mémoires vivantes et gardiennes de véritables reliques du temps passé,  nous rappellent a cette occasion que la nourriture de l’esprit et celle du corps font souvent bon ménage.

En nous confiant ce menu,  lors d’un banquet donné en l’honneur du préfet  sur la commune de Corbére dont notre poète était originaire ,et  qui aurait pu assister a ces agapes,  » nos grand- mères »,nous font revivre les images fugitives du passé. Ce document,écrit a la plume, destiné à un aïeul de la famille Pons (7 octobre 1909) nous rapproche plutôt des ripailles  rabelaisiennes  que  des légers quatrains de notre chantre Illois. Vu le nombre impressionnant de plats présentés, la digestion devait être difficile !….Bon profit

Mémoire au fil de l’eau « les padrines »

Activité : Ille-sur-Tet
Tél : 04 68 96 22 31
Tél 2 : 04 68 84 78 91

Adresse postale : 4 rue Danton 66 130 Ille -sur- TeT _ 2 carrer del savi 66320
Adresse mail : nicolegrizopet@free.fr


L’ épiphanie…Solstice d’hiver…Quan al dia creix la fred neix !

« QUAND LE JOUR S’ALLONGE LE FROID NAÎT »(proverbe catalan)

L’origine des gâteaux des rois semble remonter aux Saturnales romaines. Ces célébrations étaient dédiées au dieu Saturne, afin de fêter l’augmentation des jours après le solstice d’hiver. Lors de ces cérémonies était fait un gâteau rond fourré de figues, de dattes et de miel, qui est divisé en parts égales entre les maîtres et les esclaves. À l’intérieur du gâteau était introduit une fève, et celui qui avait la chance de la trouver dans son morceau était nommé roi.De nos jours la galette des rois garde sa forme de tourteau, mais on la retrouve aussi en pâte feuilletée garnie de frangipane .

« AL TORTELL CATALA  »

Est un gâteau typique de la cuisine catalane, dans un anneau ou cerceau, fait de pâte pâtissière ou  d’un autre type et rempli de divers ingrédients tels que le massepain , la crème , les cheveux d’ange, etc. ..On peut ajouter des fruits , des noix, des  pignons confits, et du sucre en poudre

Ces gourmandises se dégustent avec petit muscat de Rivesaltes dont nos boulangers, associés avec le CI VINS DOUX NATURELS accompagnent la campagne de promotion.


Nom : Henri Poch
Activité : Artisan boulanger Meilleur Ouvrier de France
Tél : 04 68 84 15 65
Tél 2 :
Fax :
Adresse postale : Le Couvent 66 130 Ille-Sur-Tet
Adresse mail : 
Coordonnées GPS :

Site internet : boulangeriepoch.com

Horaires d’ouverture : du vendredi au lundi

KIKO , l’expérience filmique,et l’exposition d’Alex Abdoum

Autour de l’univers KIKO

ALEX ABDOUM photographe expose place Salengro à Narbonne  Vendredi 6 janvier Vernissage à 20h30

Nom : Alex Abdoun
Activité : Photographe
Tél : 06 72 75 67 38
Tél 2 : /
Fax : /
Adresse postale : 8 rue du four – 66130 Ille-surTêt
Adresse mail : alex@c-lenium.fr
Coordonnées GPS :
Site internet : http://www.c-lenium.fr/

Horaires d’ouverture : Sur RDV

Liens amis :
http://peindre-en-catalogne.over-blog.com/